Karim Galal, portrait d’un élève passionné de l’informatique

Prof et…élève ! Probablement un des plus jeunes formateurs de la TechsparkAcademy, nous avons voulu en savoir plus sur cet élève de Florimont passionné de IT. Rencontre avec Karim Galal, élève de 1Matu.

« During Karim’s October TechSpark Academy event at Champittet, he worked side by side with Kirtan Padh, Master student in computer science at the EPFL »

Malgré un programme bien chargé de Maturité, vous formez des adolescents aux secrets de l’informatique au sein de la Techspark Academy. Comment faites-vous et comment vous en êtes arrivé là ?

J’adore l’informatique depuis de nombreuses années et cela fait un certain temps que je travaille sur la programmation…

C’est-à-dire?

J’ai développé des sites web dont celui pour le projet JE de Mercy Ship en 2018-2019 et celui du Conseil des Elèves cette année. Jeme suis penché aussi sur le développement de quelques applications pour téléphone comme celle qui utilise l’intelligence artificielle pour analyser des photos que les gens aiment et en proposer d’autres. Quelqu’un de Florimont l’a mentionné à la Techspark Academy et du coup on m’a proposé de donner des cours pendant les vacances scolaires.

Quels stages avez-vous animé à la TechSpark? Quel public?

Au cours des 6 derniers mois j’en ai fait deux : un l’été dernier à Zurich et un autre en octobre à Lausanne sur le codage en python. Les participants au stage ont entre 12 et 17 ans et j’aime partager avec eux ce que je sais sur les techniques de codage ou le langage Python…Là je vais bientôt animer un open day à Zurich.

C’est dans la famille cette passion de l’informatique? Quelqu’un vous a transmis ce ‘virus’?

Une grande partie de ma famille travaille dans le domaine des sciences, mais seul mon cousin est aussi passionné d’informatique. Il travaille maintenant dans une banque mais aussi dans différentes start-ups technologiques basées en Suisse.

Avez-vous fait des stages mettant à profit votre passion et know how en IT?

J’ai fait des stages dont un très intéressant au CERN au cours duquel j’ai principalement travaillé sur les données reçues des collisions de particules de l’accélérateur de particules. J’ai également travaillé pour une institution financière à Londres, Swiss Finance, en me concentrant sur différents algorithmes pour prédire le mouvement de différentes devises.

Savez vous déjà ce que vous voulez faire plus tard? Une carrière dans l’informatique?

Pour l’instant je me concentre sur mon diplôme de Matu mais je réfléchis à faire des études supérieures soit en Angleterre ou aux USA, soit en Suisse à l EPFL. Ce qui m’intéresse est le ‘finance engineering’ car j’aimerais combiner ma passion pour l’informatique avec mon intérêt pour le secteur financier…

Et entre les stages de la Techspark et le programme de maturité, vous réussissez à trouver du temps pour d’autres hobbies?

Oui, c’est une question d’organisation et puis l’informatique est une passion donc cela ne me pèse aucunement. Je fais du basket lorsqu’il me reste un peu de temps !:-)

Et bien l’APEF vous souhaite bonne chance et un grand bravo pour partager vos capacités avec les autres élèves de Florimont!