WhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans

WhatsApp est désormais interdit aux moins de 16 ans dans toute l’Union européenne et la Suisse dès du 25 mai 2018, à l’occasion d’une révision, par la société américaine, de son règlement sur la protection des données personnelles (RGPD). Ce règlement « fixe à 16 ans l’âge auquel un mineur peut consentir seul au traitement de ses données à caractère personnel et donc accéder à des services demandant des données personnelles », précise la RTS sur son site web.

Si les parents tolèrent que leur(s) enfant(s) utilise(nt) l’application, ils pourraient avoir à répondre sur un plan civil et pénal en cas de problème. Ils pourraient par exemple avoir à assumer une part de responsabilité dans les cas d’abus sexuel résultant d’une correspondance via WhatsApp. Idem pour le cyber-harcèlement.

Les professeurs qui ont formé des groupes avec leurs élèves de moins de 16 ans pour échanger des informations en lien avec l’école doivent mettre également un terme à cette pratique désormais illégale.

Pour votre information, l’Institut Florimont se met évidemment en conformité sur ce point et intègre dans le Guide Parents des éléments liés à l’utilisation des réseaux sociaux.

l’Info en + : Periscope, l’application de vidéo direct de Twitter, a également annoncé qu’elle portait à 16 ans l’âge minimal pour son utilisation. Le réseau social a précisé que la mesure s’applique depuis le 25 mai du RGPD, pour tous les ressortissants européens.