La conférence du Dr Revol

Plus de 300 participants à la conférence du neuro psychiatre Dr Olivier Revol

Le 13 septembre 2019, le gymnase de Florimont était bien rempli. La conférence du Dr Olivier Revol sur « les troubles de l’attention et les profils à haut potentiel : double chance ou double peine? » a connu un énorme succès.

Près de 300 participants étaient présents pour assister à la présentation du neuro psychiatre qui a fait preuve d’une grande pédagogie et d’empathie pour donner de l’espoir à des parents parfois déstabilisés par ce genre de problématiques.

S’appuyant sur son importante expérience clinique, il a partagé avec l’auditoire des cas concrets vécus dans son cabinet et illustrant des solutions trouvées dans chaque cas. Devant un public attentif et médusé par la qualité de l’intervention, Olivier Revol a aussi exposé les différentes approches et thérapies selon les pays ou les enfants sont diagnostiqués.  Un échange très riche avec le public au travers de multiples questions a clôturé cet évènement tard dans la soirée.

L’APEF se réjouit d’avoir pu obtenir la présence du neuro psychiatre pour la deuxième fois à Florimont et espère pourvoir organiser une troisième intervention sur le sujet des fratries dans les mois qui viennent.

Olivier Revol dirige un service de neuro-psychiatrie de l’enfant au CHU de Lyon et enseigne à l’Université Lyon 1. Il milite depuis 30 ans pour que chaque enfant découvre le plaisir d’apprendre et est l’auteur de nombreuses publications scientifiques, concernant la précocité intellectuelle, l’hyperactivité et les difficultés scolaires.

Les propos du Dr Revol étant très médiatisés à la télévision ou sur internet, vous pouvez consulter ces liens:

https://www.youtube.com/watch?v=E9QRiAxmrTU

https://vimeo.com/277641074

Comment se débarrasser des poux

COMMENT SE DÉBARRASSER DÉFINITIVEMENT DES POUX ?

APEF_Poux_1

Cela concerne tout le monde, la couleur des cheveux n’y change rien, l’âge encore moins, les enfants peuvent les transmettre aux autres enfants et même aux parents… AU SECOURS !

PRÉVENIR / Pour éviter que votre enfant attrape des poux :

  • Mettre tous les matins une goutte d’huile d’essentielle de lavande à la naissance des cheveux, derrière la nuque, en haut du front, derrière les oreilles avec un petit coton… ou vaporiser (surtout pour les plus jeunes) sur les cheveux un mélange d’huile essentielle de lavande et d’eau (5 gouttes d’huile pour 10mL d’eau mis dans un petit vaporisateur par exemple).
  • Lui dire de ne pas prêter / échanger ses bonnets, cagoules, casques, écharpes, manteaux…
  • Et lui expliquer de ne pas coller sa tête aux autres. Les poux ne sautent pas, ils courent très vite d’une chevelure à l’autre.

GUÉRIR / Pour se débarasser des lentes et poux de manière efficace IL VOUS FAUDRA AGIR ET FAIRE TOUTES LES ÉTAPES PENDANT 3 SEMAINES ! (Oui c’est long, mais moins que s’ils reviennent encore et encore parce qu’ils ne seront pas vraiment partis !)

À SAVOIR : Les lentes mettent 4 à 10 jours pour éclore et les poux adultes ne peuvent survivre plus de 36 heures loin d’une chevelure…

  • Prévenez le titulaire de votre classe svp !
  • Passer un peigne très fin aux dents très resserrées (spécial poux, en métal ou plastique voire électrique) dans les cheveux abritant les poux. Il faut alors opérer sur cheveux mouillés et mèche par mèche, en raclant bien à la base du cuir chevelu. Après chaque passage, essuyer le peigne sur un linge blanc pour repérer les indésirables et rincer. Une loupe peut être nécessaire car les plus petits sont microscopiques !
  • Faire tremper régulièrement le peigne dans un verre rempli à moitié de vinaigre et à moitié d’eau chaude (65 degrés) afin de faciliter l’arrachage des poux et des lentes et de laver le peigne.
  • Mettre les poux attrapés dans un sac fermé hermétiquement et jeté immédiatement.
  • Laver TOUS LES JOURS entre 60 et 90 degrés le linge de lit (taie d’oreiller, drap, drap housse) et tout ce qui passe en machine et se déhousse (en dessous de 60 degrés, le poux prend un bain mais ne meurt pas !), dans la chambre de l’enfant mais aussi la vôtre s’il y est déjà venu.
  • Dans la maison, traiter le canapé, les tapis, les coussins en les lavant entre 60 et 90 degrés ou en les vaporisant d’insecticide spécifique.
  • Traiter tout ce que la tête de l’enfant à toucher : n’oubliez pas les sièges-auto et appuie-têtes de voiture, les casques de vélo et ski !
  • Tout ce qui ne peut pas se traiter ni laver à chaud comme les DOUDOUS et PELUCHES doit être mis dans un sac poubelle hermétiquement fermé durant 2 semaines. C’est le temps qu’il faut pour que les poux vivants meurent de faim, et que les lentes naissent et meurent à leur tour. Bien respecter ce délai !
  • Votre enfant n’aimera probablement pas être séparé de son doudou pendant aussi longtemps. Pour gagner du temps, vous pouvez le mettre au congélateur pendant 8 heures. Les poux et les lentes n’y résisteront pas. Ayez à l’esprit que tout endroit laissé sans traitement est une source de re-contamination. 
  • Tous les soirs, recouvrir les cheveux d’huile de coco (qui devient liquide au dessus de 25 degrés) et les enfermer dans un bonnet de bain, attention à ne pas salir le linge de lit, pensez à mettre une serviette de bain sur l’oreiller. L’huile de coco va étouffer les poux et le matin elle permettra de passer le peigne sans douleur.
  • Poser une lotion anti-poux 1 à 2 fois par semaine pendant 3 semaines et les autres jours (après le peigne et pour retirer l’huile de coco) laver les cheveux avec un shampooing doux à la lavande.
  • Eviter les bains, les poux y nageraient…
  • Eviter les câlins, les batailles de polochon et les mains dans les cheveux le temps du traitement.
  • Mettez quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande dans le linge et sur le lit tout propre en fin de traitement.

Pour les courses : Huile de coco en supermarché bio et aussi à l’Araignée Rouge Place des Eaux-Vives 7 -1207 Genève. Insecticide pour intérieur à l’Araignée Rouge. Peignes, lotion et shampoing en pharmacie.

Comment parler du terrorisme aux enfants

  • COMMENT PARLER DU TERRORISME AVEC SON ENFANT  (De 5 à 17 ans)

    Bayard-Jeunesse_Frederic_Benaglia

    Que l’on soit français ou non, croyant ou athée, nous sommes tous concernés et avons tous été touchés, de près ou de loin, par les événements à Paris en 2015 mais aussi au Liban, en Syrie, en Irak… Les enfants sont sensibles et curieux et nous, parents, nous sommes parfois démunis face à leurs questions. Pour aider les parents à parler des attentats récents en particulier et du terrorisme en général avec leurs enfants de 5 ans à l’adolescence, la presse jeunesse propose des réponses réfléchies et adaptées. Retrouvez les documents gratuits adaptés à chaque âge proposés par Bayard Jeunesse ici. Et les éditions spéciales de « Mon Petit Quotidien » pour les 6-10 ans, « Mon quotidien » pour les 10-14 ans et « L’Actu » pour les 14-17 ans de Playbac Presse en téléchargements gratuits ici.

J’ai un ado, c’est grave docteur ?

CONFÉRENCE : « J’AI UN ADO, C’EST GRAVE DOCTEUR ? « 

Affiche Programme CGP Ado 161115

Nous avons le plaisir de vous proposer de retrouver l’intégralité de la conférence « J’ai un ado, c’est grave Docteur  » qui a eu lieu au mois de novembre 2015 à la Clinique des Grangettes à Genève, sur leur site en cliquant ici pour voir les différentes vidéos. Vous pourrez ainsi écouter : Dr Olivier Revol, chef du service de neuropsychiatrie de l’enfant à l’Hôpital neurologique au CHU de Lyon. Dr Caroline Menache- Starobinski, neuropédiatre à la Clinique des Grangettes. Dr Stephen Perrig Neurologue, responsable du laboratoire du sommeil HUGenève, Dr Sophia Achab – Pr Daphné Bavelier – Dr Marianne Caflisch.